Que peut financer un crédit étudiant ?

crédit étudiant

De plus en plus d’étudiants belges songe actuellement de s’adresser à des banques pour le financement de leurs études universitaires. C’est une solution simple et rapide pour toucher un capital plafonné à 75 000 euros pour payer les frais de scolarité, mais aussi quelques autres dépenses estudiantines. Mais attention, le crédit étudiant est un prêt affecté dont l’utilisation ne se fait pas n’importe comment. Que peut réellement financer ce dernier ? Le point.

 

Les frais de scolarité et les dépenses concernant vos études

Qui dit crédit étudiant entend payement des frais de scolarité. Dans la majorité des universités, les frais sont à régler en une unité au moment de l’inscription. Ce qui complique légèrement les choses pour certains étudiants avec des possibilités financières limitées.

Mais qu’est-ce qu’on entend réellement par frais de scolarité ? Ce sont notamment les écolages, les frais d’inscription, les dépenses annuelles, voire le prix des livres d’étude et canevas divers et variés nécessaire tout au long de l’année. Le tout sera livré en un seul pack au début de l’année scolaire pour faciliter le déroulement des études et des examens.

Les frais de scolarités peuvent aussi compter le prix des tenues règlementaires de l’établissement : tenues de sport, tenues correctes, t-shirt ou polo de l’établissement, etc. Ce peut être des choses nécessaires tout au long de l’année, pendant les cours ou les différentes manifestations.

Plafonné en tous les cas à 75 000 euros, le crédit étudiant peut être affecté à ce genre de dépense. Il vous suffit de présenter un devis de vos besoins pendant l’année à la banque pour justifier votre emprunt. En plus, vous devez aussi proposer une promesse d’inscription ou un justificatif de vos démarches auprès de l’université en question.

 

Les dépenses estudiantines sur le campus ou ailleurs

Selon l’expert-comptable à Saint-Gilles en Belgique, le crédit étudiant peut aussi aider à payer les dépenses estudiantines sur le campus ou ailleurs. C’est notamment un financement idéal pour ceux qui ont envie d’étudier loin de leur famille. Ce qui nécessitera des dépenses supplémentaires pour les études :locations d’hébergement, nourriture, assurance, besoin de santé, etc.

En fonction de la ville dont vous souhaitez poursuivre vos études et votre rythme de vie, ces dépenses peuvent se négocier à quelques centaines, voire 1 000 euros ou plus par mois. Le crédit servira en partie à financer ces charges, mais vous devrez tout de même trouver un emploi à mi-temps pour combler le vide et évider ainsi les problèmes financiers pendant vos années universitaires.

 

Comment fonctionne un crédit étudiant ?

Comme susmentionné, le crédit étudiant est un prêt affecté. Il est disponible pour les étudiants auprès des banques en ligne et des établissements bancaires classiques. Les démarches pour l’obtenir sont les mêmes que pour les demandes de prêts classiques. Pour augmenter vos chances d’obtenir un emprunt de ce genre, faites appel à expert-comptable Saint-Gilles. Ce dernier vous aidera non seulement dans la recherche de la meilleure offre, mais aussi dans la réalisation de la demande proprement dite.

Il convient en tous les cas de préciser que le crédit étudiant est différent d’un emprunt classique. En effet, si les prêts à la consommation se remboursent un mois après la libération des fonds, les premières mensualités d’un emprunt étudiant ne commencent qu’après les études, voire quelques mois après. Les banques vous laissent en effet le temps de vous retourner et de commencer votre vie professionnelle sans dette.

Vous n’avez pas besoin de vous constituer un apport personnel pour prétendre à un crédit étudiant. Néanmoins, ce peut être une bonne chose pour minimiser le cout de votre emprunt et les risques de votre dette. Comme d’habitude, cet apport pourra être de l’ordre de 15 à 20%.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*